Le sang

Le sang est un tissu conjonctif liquide où des cellules vivantes, appelées éléments figurés mais aussi de nombreuses substances, sont en suspension dans une matrice extracellulaire liquide inerte appelée plasma.
TRANSPORT:

  • Apport d’O2 et de nutriments provenant respectivement des poumons et du système digestif
  • Transport des déchets du métabolisme cellulaire vers les sites d’élimination (poumons et reins)
  • Transport des hormones des glandes endocrines vers leurs organes cibles
REGULATION:

  • Maintien de la température corporelle et du pH (le sang constitue un réservoir de bicarbonate = réserve alcaline)
  • Maintien d’un volume adéquat de liquide dans le système circulatoire. Le chlorure de sodium et d’autres sels, en conjonction avec des protéines sanguines comme l’albumine, empêchent le transfert d’une quantité excessive de liquide dans l’espace interstitiel.
PROTECTION:

  • Prévention de l’hémorragie
  • Prévention de l’infection
La dynamique de circulation du sang dans les vaisseaux génèrent en permanence des fuites d’eau hors des capillaires sanguins. Ces flux de liquides vers le milieu interstitiel sont récupérés par le système lymphatique pour former la lymphe et ainsi éviter les pertes d’eau du système vasculaire.
Les deux composants majeurs du sang sont le PLASMA et les ELEMENTS FIGURES.
Le PLASMA est la partie liquide du sang. Composé à 90 % d’eau salée mais également d’ions et de différentes molécules transportées à travers l’organisme, il permet aux globules rouges et aux plaquettes de circuler dans le système vasculaire. Il apporte également les substances nutritives aux tissus, dont il recueille en retour les déchets pour les acheminer vers les organes d’élimination. Le plasma contient plus d’une centaine de protéines. L’albumine, qui représente à elle seule 60 % des protéines du sang, maintient le volume de fluide et l’hydratation de l’organisme. Elle transporte également des hormones et d’autres molécules. Les immunoglobulines sont quant à elles indispensables dans la lutte contre les agents infectieux. Elles permettent de prévenir et de lutter contre des maladies telles que le tétanos, les hépatites ou la rubéole.
Les ELEMENTS FIGURES du sang se classent en trois catégories:

  • les globules rouges ou érythrocytes (4,0 à 5,2 10 6 / mm 3 de sang chez l’homme – valeurs 10% inférieures chez la femme)
  • les globules blancs ou leucocytes (4 000 à 10 000 / mm 3 de sang)
  • les plaquettes sanguines ou thrombocytes (150 000 à 300 000 / mm 3 de sang) issues des mégacaryocytes
Les globules blancs se subdivisent en deux catégories suivant d’une part la présence ou non de granulations cytoplasmiques et d’autre part la présence ou non d’un noyau segmenté en plusieurs lobes :
Les granulocytes polymorphonucléés comprenant :

  • les neutrophiles (45 à 70 % d’un nombre normal de globules blancs)
  • les éosinophiles (0 à 5 % d’un nombre normal de globules blancs)
  • les basophiles (0 à 2 % d’un nombre normal de globules blancs)

Les agranulocytes monomorphonucléés comprenant :

  • les lymphocytes (20 à 40 % d’un nombre normal de globules blancs)
  • les monocytes (1 à 10 % d’un nombre normal de globules blancs)
GROUPE SANGUINProduit sanguin pouvant être administré
A + (positif)A+, A-, O+, O
A- (négatif)A-, O-
B+ (positif)B+, B-, O+, O-
B- (négatif)B-, O-
AB+ (positif)A+, A-, B +, B-, AB+, AB-, O+, O-
AB- (négatif)AB-, A-, B-, O-
O+ (positif)O+, O-
O- (négatif)O-

La LEUCEMIE: cancer rare lié à la prolifération, dans le sang et la moelle, de cellules sanguines anormales. Les cellules du sang sont produites dans la moelle osseuse, à partir de cellules souches qui se multiplient et se différencient progressivement en cellules matures : érythrocytes, leucocytes et thrombocytes.

La formation des cellules sanguines a lieu essentiellement au niveau de la moelle osseuse. Il s’agit d’un tissu spongieux qui se trouve à l’intérieur des os, dans la cavité médullaire (la région de l’os occupée par la moelle). C’est là que sont logées les cellules souches qui forment les différentes cellules sanguines. Après un processus de maturation, ces cellules sanguines sont libérées dans la circulation sanguine.

Les leucémies sont différentiées selon la lignée cellulaire concernée, lymphoïde ou myéloïde, d’où la classification suivante :

  • Leucémie aigue lymphoblastique (LAL), qui touche surtout l’enfant
  • Leucémie aigue myéloïde (LAM), qui touche surtout l’adulte
  • Leucémie lymphoïde chronique (LLC), la plus fréquente des leucémies, qui touche les personnes âgées
  • Leucémie myéloïde chronique (LMC), très rare, touche l’adulte

Les différents types de greffe de moelle osseuse:

Le principe est de réimplanter chez le malade des cellules jeunes hématopoïétiques capables de « prendre la place » des cellules malades que l’on aura préalablement détruites par chimiothérapie (plus, éventuellement, par radiothérapie) et de repeupler la moelle osseuse du receveur avec ces cellules saines. De plus, la greffe de moelle a une action antileucémique par elle-même, du fait des propriétés de défense immunitaire des cellules injectées. Elles peuvent être allogéniques (greffe de cellules d’un donneur) ou autologues (greffe de cellules du malade).